Tutoriel EDV - Script de variable

Sélectionnez la variable .B et saisissez le script Not .A.
Enregistrez le script avec le bouton "Enregistrer".

Dans l'arborescence, .B devient grisée car c'est le script qui fournit la valeur à .B, vous ne pouvez plus la modifier par l'interface. Elle est devenue en Lecture seule.

Double-cliquez sur .A et vous constatez que .B prend automatiquement la valeur inverse de .A.

Pour la variable .Tutoriel.A, tapez le script suivant :
.Tutoriel.Entier >= 10
signifiant : .Tutoriel.A est Vrai si .Tutoriel.Entier est supérieur ou égale à 10.

Observez .Tutoriel.A en donnant la valeur 20 puis 5 à .Tutoriel.Entier.

Les noms relatifs

Vous pouvez vous épargner de taper .Tutoriel.Entier >= 10 en vous contentant de Entier >= 10, car .Tutoriel.A et .Tutoriel.Entier appartiennent au même domaine, elles sont soeurs.

Si .Tutoriel.A veut utiliser .B dans son script, elle peut utiliser .B ou ..B.
La première forme fait référence au chemin absolu de .B,
la seconde utilise un chemin relatif à .Tutoriel.A : je veux la variable B présente chez mes parents ou grands-parents, ...
Cette seconde forme étant toujours préférable car elle anticipe un déplacement des variables dans l'arborescence.

Rappels importants

Egalité et affectation

Le test d'égalité se fait avec l'opérateur ==
et non = qui est l'opérateur d'affectation.
if (Entier == 10)
  ..B = true;
else
  ..B = false;

Si Entier est égale à 10, .B prend la valeur true, sinon false.
qui peut s'écrire plus simplement : ..B = (Entier == 10)

Le point-virgule

Si plusieurs lignes composent votre script, elles doivent se terminer par un ; (point-virgule) mise à part lorsque la ligne introduit un bloc : if, when, for, while, do


Voir aussi

Tutoriel : Créer des variables
Tutoriel : Variables complexes
L'essentiel sur JScript.
Le nom des variables.